Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Top 5 des outils High-Tech pour identifier n’importe quelle police d’écriture

Le monde du design est un monde en perpétuel mouvement, où des milliers de polices d’écriture sont créées, modifiées et utilisées chaque jour. Une police d’écriture est un ensemble de caractères de même style, qui comprend les lettres, les chiffres et les symboles. Les concepteurs de polices démontrent une créativité sans fin dans l’élaboration de ces systèmes de caractères, qui peuvent transmettre des atmosphères, des messages et des esthétiques spécifiques en fonction de leurs particularités visuelles uniques. 
En effet, dans le domaine du design graphique, identifier une police d’écriture n’est pas seulement une curiosité ou un passe-temps, c’est souvent une nécessité. C’est une compétence précieuse pour les designers afin de maintenir une cohérence visuelle dans un projet de marque, pour reproduire un style de design populaire, ou simplement pour satisfaire un client qui veut « cette police géniale que j’ai vue l’autre jour ».
De plus, l’identification des polices peut être un défi. C’est là que la technologie intervient. Grâce aux progrès du high-tech, nous avons maintenant accès à de nombreux outils en ligne qui peuvent identifier une police à partir d’une image ou d’une capture d’écran. Aujourd’hui, nous allons passer en revue les cinq meilleurs outils pour identifier n’importe quelle police d’écriture.

WhatFontIs

En tête de notre liste se trouve WhatFontIs, un outil en ligne gratuit qui a été salué comme l’un des meilleurs pour identifier les polices. Il présente une interface conviviale qui demande simplement à l’utilisateur de télécharger une image de la police qu’il souhaite identifier. Il peut s’agir d’une capture d’écran, d’une photo ou d’un scan. L’image est ensuite analysée par leur algorithme intelligent pour déterminer la ou les polices utilisées.
WhatFontIs dispose d’une vaste base de données de plus de 550 000 polices, ce qui augmente considérablement vos chances de trouver une correspondance. De plus, il peut identifier à la fois les polices gratuites et les polices commerciales, ce qui est un grand avantage.
Cependant, tout n’est pas parfait. Certains utilisateurs ont signalé que l’outil peut avoir du mal à identifier les polices dans les images de faible qualité ou avec de nombreux effets appliqués sur le texte. Mais dans l’ensemble, pour sa simplicité d’utilisation et sa grande base de données, WhatFontIs est incontournable pour tout designer.

Fontsquirrel Matcherator

En deuxième place, nous avons le Metcherator de Fontsquirrel. Ce service est également gratuit et très apprécié par les designers du monde entier. Fontsquirrel est principalement connu comme un référentiel de polices gratuites de haute qualité, mais leur outil d’identification de police a également beaucoup à offrir.
Le fonctionnement du Metcherator est similaire à celui de WhatFontIs. Vous téléchargez une image contenant le texte dont vous voulez connaître la police, puis l’outil analyse l’image et tente de trouver une correspondance dans sa base de données. L’avantage de cet outil est qu’il vous permet également d’ajuster manuellement l’alignement de votre texte pour améliorer les résultats.
Malheureusement, la base de données de polices de Fontsquirrel est plus limitée que celle de WhatFontIs et ne contient pas de polices commerciales. Cela dit, si vous cherchez une police gratuite, c’est un excellent outil à essayer.

Fontspring Matcherator

À la troisième place, nous avons le Metcherator de Fontspring. Fontspring est une plateforme de vente de polices de caractères de haute qualité, et leur outil d’identification de police a connu une popularité croissante ces dernières années.
Encore une fois, le fonctionnement est similaire. Vous chargez une image, le Metcherator analyse le texte et vous fournit une liste de polices potentielles. L’outil a également quelques fonctionnalités uniques comme la possibilité de saisir du texte pour voir à quoi il ressemblerait avec la police identifiée.
Alors, quels sont les inconvénients ? Comme le Matcherator de Fontspring est lié à leur magasin de polices, il a tendance à favoriser leurs propres produits dans les résultats. Cela signifie que vous pourriez manquer une correspondance gratuite ailleurs. Cependant, si vous recherchez une police de haute qualité et êtes prêt à payer, c’est un excellent choix.

Adobe Capture CC

Venant de la maison de logiciels de design bien connue, Adobe, Adobe Capture CC est une solution tout-en-un pour la capture et l’identification de polices, couleurs, motifs et plus encore. Il s’agit d’une application mobile, ce qui signifie que vous pouvez l’emporter partout où vous allez et capturer les inspirations de police qui vous frappent sur le terrain.
Pour identifier une police, tout ce que vous avez à faire est de prendre une photo du texte avec l’application, et Capture CC la reconnaîtra en un instant. Si vous êtes connecté à votre compte Adobe Creative Cloud, vous pouvez même sauvegarder la police directement dans une de vos bibliothèques et l’utiliser dans d’autres applications Adobe comme Photoshop ou Illustrator.
Alors, quel est l’inconvénient ? Eh bien, tout d’abord, vous devez avoir un smartphone ou une tablette pour utiliser l’application. De plus, bien que l’application soit gratuite, vous avez besoin d’un abonnement Adobe Creative Cloud pour accéder à toutes les fonctionnalités. Si vous êtes un utilisateur régulier d’Adobe, c’est probablement déjà le cas. Sinon, vous pourriez vouloir tester les autres options sur cette liste en premier.

Identifont

Enfin, Identifont offre une approche un peu différente de l’identification des polices. Au lieu d’utiliser une image ou une capture d’écran, Identifont vous pose une série de questions sur les caractéristiques de la police que vous essayez d’identifier. En fonction de vos réponses, il affinera ses suggestions jusqu’à ce qu’il trouve une correspondance.
L’avantage de cette méthode est qu’elle peut être plus précise que les outils automatisés, surtout si vous avez une idée claire de ce que vous recherchez. En outre, Identifont a la capacité de rechercher des polices par auteur, par image et par similarité, ce qui peut être utile si vous avez des informations supplémentaires à votre disposition.
L’inconvénient de cette approche est qu’elle peut être plus lente que simplement télécharger une image et laisser un algorithme faire le travail. De plus, l’interface du site peut être un peu déroutante pour les nouveaux utilisateurs. Cependant, pour ceux qui préfèrent une approche plus méthodique, Identifont est un outil précieux à garder dans votre arsenal de design.

Conclusion

En résumé, dans le paysage numérique d’aujourd’hui, il n’y a aucune raison de rester bloqué sur une police inconnue. Que vous soyez un professionnel du design ou simplement un curieux, il existe de nombreuses ressources pour vous aider à identifier n’importe quelle police d’écriture. Chaque outil a ses forces et ses faiblesses, et lequel est le « meilleur » dépend vraiment de vos besoins spécifiques.
WhatFontIs est idéal pour sa vaste base de données et sa simplicité d’utilisation, Fontsquirrel et Fontspring pour leur simplicité et leur interface conviviale, Adobe Capture CC pour sa portabilité et sa compatibilité avec le reste des produits Adobe, et enfin Identifont pour son approche unique basée sur des questions.
En fin de compte, le succès de l’identification des polices dépend autant de votre perspicacité et de votre patience que de l’outil que vous utilisez. Donc, la prochaine fois que vous vous trouverez en train de vous demander quelle est cette police géniale, essayez un ou plusieurs de ces outils et voyez par vous-même. Qui sait, vous pourriez aussi découvrir quelques nouvelles polices préférées en cours de route.